Info sur les tubes fluo

LES TUBES FLUORESCENTS HAUT RENDEMENT

LE CHOIX DE LA PERFORMANCE

Bureaux, écoles, industries, hôpitaux, équipements collectifs, parkings... les tubes fluorescents sont les vedettes incontestables de l'éclairage des locaux tertiaires et industriels où leur efficacité en matière d'économie en fait la source de lumière a plus performante.

Il existe deux technologies principales pour produire de la lumière par l'électricité l'incandescence et la décharge.

Dans les lampes à incandescence, un filament de tungstène est porté à haute température. Dans les lampes à décharge, c'est un arc électrique visible ou transformé < -en lumière visible, grâce aux substances fluorescentes garnissant les parois de l'ampoule.

Les tubes fluorescents sont donc des lampes à décharge, plus précisément des lampes à vapeur de mercure basse pression.

Il se vend plus de 50 millions de tubes fluorescents chaque année en France. Les tubes les plus couramment utilisés de diamètre 26 mm (T8), les tubes haut rendement  répondent parfaitement aux niveaux de qualité et de performance requis pour une installation moderne.

Néon de couleur fluorescent

TOUJOURS PLUS D’EFFICACITE LUMINEUSE

Les tubes haut rendement doivent leur nom à leur niveau d'efficacité lumineuse. Appelés aussi trichromatiques ou à trois bandes, ils intègrent des poudres émettant dans les trois couleurs fondamentales (rouge, vert, bleu). A consommation égale, ils fournissent en effet plus de lumière qu'un tube à simple bande.

CARACTERISTIQUES DES TUBES HAUT RENDEMENT

CINQ AVANTAGES MAJEURS

- Très bon indice de rendu des couleurs (IRC).

- Durée de vie utile (ou économique) exceptionnelle. A 12 000 heures, ils conservent encore plus de 90 % de leur flux lumineux, d'où un remplacement moins fréquent.

- Maintenance réduite. Par le seul fait de remplacer un tube standard par un tube haut rendement, l'utilisateur est assuré que les prochains changements de lampes seront plus espacés.

- Diminution de la puissance installée. En cas de rénovation complète de l'installation d'éclairage, l'adoption de tubes haut rendement permet de réduire le nombre de luminaires pour un niveau d'éclairement équivalent.

- Amélioration de l'ergonomie. Le tube haut rendement apporte plus de lumière et plus de confort, ce qui a une incidence directe sur la productivité et permet de réduire les risques d'accidents du travail.

LE TUBE 16MM ELECTRONIQUE (OU T5)

UN NOUVEAU SYSTEME D’ECLAIRAGE

Apparu sur le marché en 1995, le tube 16 mm électronique, ou T5, constitue la dernière évolution en matière de tubes fluorescents. Il se caractérise par:

- Une efficacité lumineuse légèrement supérieure à celle des tubes haut rendement.

- Une perte du flux lumineux très faible par rapport aux tubes ordinaires (90 % du flux initial à 10 000 h).

- Une réduction de taille à la fois en diamètre, en longueur et en hauteur d'encastrement des luminaires (moins de 6 cm), ce qui permet d'obtenir des luminaires plus plats et plus esthétiques qui s'intègrent facilement dans les modules normalisés des faux plafonds.

- Une luminance plus importante du tube, due à sa faible surface. Ce qui permet, grâce à l'utilisation d'optiques spécialement étudiées, d'obtenir des performances photométriques - rendement (+ 15 %), confort visuel - nettement supérieures à celles des tubes 26 mm.

- Une efficacité optimisée pour les températures de fonctionnement réelles (35° C), le rendement du tube 26 mm étant annoncé pour une température de fonctionnement de 25° C.

- Un meilleur bilan environnemental. Moins d'énergie consommée grâce au ballast électronique obligatoire, moins de mercure mis en œuvre, moins de lampes à recycler compte tenu d'une durée de vie plus longue et moins de matières premières utilisées pour la fabrication du produit; impossibilité, lors de la maintenance, de revenir à des lampes bas de gamme.

Ainsi, même par rapport aux tubes T8 (26 mm) haut rendement alimentés par un ballast électronique, les tubes T5 ont une efficacité lumineuse supérieure de plus de 20 %.

CARACTERISTIQUES DES TUBES 16MM ELECTRONIQUES

RATIONALITE, CONFORT, PRODUCTIVITE …

L’efficacité lumineuse supérieure, la large gamme de températures de couleur disponible, l'indice de rendu des couleurs (85) et le maintien du flux lumineux dans le temps font du tube haut rendement une référence pour de nombreuses applications.

Eclairage tube fluo bureau, salle de réunion

BUREAUX

Il permet d'améliorer le confort visuel et de réhabiliter la fluorescence aux yeux des utilisateurs et des gestionnaires.

ECOLESEclairage tube fluorescent salle de classe

Il offre une alternative rationnelle et confortable à l'incandescence trop consommatrice d'énergie ou aux tubes standard à la lumière moins agréable.

HOPITAUXEclairage couloir hopital tube fluo

Il permet de mieux maîtriser les consommations d'énergie pour l'éclairage qui, selon EDF, s'élèvent en moyenne à 40 % de la facture totale d'électricité.

 

 

INDUSTRIE ET GRANDES SURFACES DE VENTEEclairage tube fluo centre commerciale

Dans les bâtiments dont la hauteur est inférieure à 8 m, il s'impose comme la solution qui apporte à la fois la garantie d'une gestion efficace mais aussi de conditions de travail et de productivité améliorées.

COMMERCES

Il offre la possibilité d'obtenir un éclairage général confortable qui se marie efficacement avec un éclairage d'accentuation.

COLLECTE ET RETRAITEMENT DES TUBESRecyclage des tubes fluorescent

Le mercure contenu dans les tubes fluorescents est le seul matériau sensible d'un point de vue environnemental. C'est pourquoi ces tubes sont concernés par la Directive européenne relative aux déchets dangereux qui a été transposée en France par un décret du 15 mai 1997. Depuis le 1 er janvier 1998, le professionnel ou le détenteur final de tubes usagés doit donc suivre une démarche spécifique pour assurer leur élimination : la collecte séparée et le traitement des déchets. Une filière industrielle s'est mise en place pour proposer la collecte et le retraitement de ces déchets.

Le Syndicat de l'éclairage tient à la disposition des utilisateurs une liste d'entreprises susceptibles de traiter ces produits dans le respect de la réglementation.

A noter que les fabricants participent à l'effort environnemental. Il sont en effet déjà réduit considérablement la quantité de mercure dans les tubes (contenu en mercure réduit de 80 % en 20 ans).

LA GARANTIE DES MARQUAGES

Marque, référence commerciale, puissance et éventuellement marquage « CE » doivent apparaitre sur le tube.

Les fabricants adoptent de plus en plus une indication codée à trois chiffres de la température de couleur et de l'indice de rendu des couleurs (IRC), par exemple 827, 930...

Le premier chiffre se rapporte au rendu de couleur : par exemple, 9 signifie que VIRC est supérieur à 90, 8 qu'il est compris entre 80 et 90, etc.

Les deux derniers chiffres indiquent la température de couleur : 30 pour 3 000 K, 65 pour 6 500 K.

A ce propos, il est utile de conseiller à l'installateur de toujours placer la lampe de façon à ce que le marquage soit visible sans avoir besoin d'ouvrir le luminaire pour tourner la lampe. Cette simple précaution facilitera la maintenance et permettra, lors du changement de lampe et de starter, de les remplacer à l'identique et d'éviter ainsi différentes températures de couleur dans un même luminaire ou d'un luminaire à l'autre.

Les mêmes indications portées sur les tubes peuvent figurer sur les emballages, en particulier le marquage « CE », obligatoire s'il ne figure pas sur les tubes.

En France doit également apparaître le logo d'Eco-Emballage - société chargée d'assurer la collecte et le traitement des emballages - indiquant que le fabricant participe au financement de ce programme.

ALIMENTATIONS ELECTRONIQUES : LA PRIME A L’INVESTISSEMENT

Comme toutes les lampes à décharge, les tubes fluorescents haut rendement doivent être associés à des auxiliaires d'alimentation : ballasts, starters, amorceurs, disposés dans le luminaire.

Deux choix existent: système conventionnel (ballast ferromagnétique + starter + condensateur) ou ballast électronique.

Dans le cas d'une alimentation conventionnelle, il est possible d'utiliser un starter électronique, à la place d'un starter conventionnel, ce qui permet d'améliorer la sécurité de l'installation et d'augmenter la durée de vie des lampes. Mais les gains d'exploitation et de maintenance réellement significatifs ne peuvent cependant être escomptés que par le remplacement de l'alimentation standard au profit d'une alimentation par ballast électronique.

Les luminaires avec ballasts électroniques coûtent plus cher à l'achat mais leurs performances permettent de réaliser d'importantes économies de consommation. Associé à un tube haut rendement, un ballast électronique augmente de 50 % la durée de vie du tube et cette solution peut diviser les consommations par deux.

Par ailleurs, l'électronique est le premier niveau d'équipement qui permet ensuite de mettre en œuvre des systèmes de gestion de l'éclairage.

Enfin, l'utilisation de tubes haut rendement associés à des ballasts électroniques élimine totalement le « tremblement » de la lumière parfois ressenti (le ballast électronique fonctionne en haute fréquence, à la différence du ballast standard).